Voeux 2022 Unite Caribbean

Une année pleine de promesses

L’année 2021 a encore été fortement marquée par la pandémie de Covid19 dans le monde, et les Caraïbes n’ont pas été épargnées. La mobilité entre les îles a été entravée et les gouvernements ont tenté de protéger les plus vulnérables par des quarantaines, des couvre-feux et des fermetures.

2021 a également été l’année de la CoP26 à Glasgow, et de la nomination bien méritée du Premier ministre de la Barbade, M. Mottley, en tant que Championne de la Terre des Nations Unies.

Ces deux événements ont mis en évidence la nécessité d’une coopération accrue et d’une approche intégrée du développement durable dans les Caraïbes

2021, une année charnière

Pour Unite Caribbean, 2021 nous a permis de réaffirmer nos valeurs et de nous repositionner fermement sur nos principaux domaines d’expertise.

Grâce à nos projets, nous avons renforcé les organisations de la société civile à Saint Martin et  avons aidé les OSC de 7 pays et territoires anglophones et francophones à travailler ensemble sur la résilience climatique. Nous avons également créé des collaborations public-privé fructueuses pour assurer la collecte et le recyclage des plastiques à Sainte-Lucie, en réunissant des OSC, des municipalités, des services publics, des bénévoles et des entreprises partenaires. Nous avons enfin co-créé leFrench Gateways to Global Careers, un programme d’éducation professionnelle permettant aux étudiants et aux jeunes entrepreneurs saint-luciens d’accéder aux marchés français.

Grâce à nos services de conseil, nous avons évalué et proposé un plan de formation pour les agences gouvernementales haïtiennes en termes d’adaptation au changement climatique, conçu une stratégie de coopération pour la Collectivité de Saint-Martin, et développé un programme de formation à la gestion de projet en trois langues pour 37 aires marines protégées des Caraïbes . Nous avons également assisté le gouvernement haïtien pour la Cop26, en préparant leur communication sur l’adaptation, en renforçant les capacités des délégués et en les soutenant pendant les négociations à Glasgow.

St Lucie et Gaudeloupe
Unite Caribbean, ce sont deux entités légales, à Sainte Lucie et en Guadeloupe

En route vers 2022

En 2022, Unite Caribbean a plusieurs missions passionnantes à accomplir. En Haïti, nous avons obtenu un contrat avec le Centre sur le changement climatique de la Communauté des Caraïbes pour renforcer les capacités des municipalités en termes d’accès au financement climatique, y compris dans une perspective de genre. Nous analysons également la participation des citoyens et des femmes aux processus locaux et rédigeons des recommandations d’amélioration. Enfin, nous renforçons notre capacité de recyclage public dans l’OECO avec la réplication du système RePLAST à la Grenade et le développement de plans de gestion des déchets médicaux à Saint-Kitts-et-Nevis, Antigua-et-Barbuda et au Surinam, en partenariat avec l’ONUDI.

En 2022, nous augmenterons également nos investissements dans nos processus internes et nos ressources humaines pour continuer à fournir des services de conseil de premier ordre et des projets de développement ayant un impact dans les Caraïbes.

signature accord partenairat

Deux partenaires clés pour le projet FORPRO

Unite Caribbean vient de signer deux accords de partenariats pour développer la coopération en matière d’éducation professionnelle dans la Caraïbe

Une formation de qualité délivrée par le Sir Arthur Lewis Community College

signature partenariat SALCC

Unite Caribbean est ravi d’officialiser son partenariat avec le Sir Arthur Lewis Community College, la principale institution d’enseignement supérieur de Sainte-Lucie.  Nous espérons que ce partenariat marque le début d’une coopération durable entre Sainte-Lucie et ses consœurs des Caraïbes françaises dans le domaine de l’éducation et du développement économique.

Le SALCC jouera un rôle majeur dans le projet en proposant le programme « French Gateway to Global Careers » à 15 étudiants de Sainte Lucie. Résolumment tourné vers l’employabilité et l’entreprenariat, le programme offre une formation spécialisée dans les domaines du tourisme et de l’agriculture. Les cours seront ainsi réparti entre des sessions théoriques et des activités pratiques.

L’objectif global du programme « French Gateway to Global Careers » est d’améliorer la mobilité et le développement économique des étudiants et jeunes entrepreneurs de Sainte-Lucie à travers la coopération avec les territoires français d’outre-mer. Des partenariats avec des acteurs du secteur privé à Sainte Lucie et dans les territoires français d’outre-mer sont en cours de finalisation afin de garantir le succès du projet.

La touche française : notre partenariat avec l'Alliance française de Sainte Lucie

signature partenariat alliance française

Le réseau des Alliances françaises est mondialement reconnu pour ses formations qualifiantes en langue française. Unite Caribbean est fier de pouvoir compter l’Alliance française de Sainte Lucie parmi les partenaires du projet FORPRO. En effet, un des objectifs majeurs de notre projet de formation professionnelle est de faciliter le développement de compétences en langue française auprès des étudiants et jeunes entrepreneurs saint-luciens afin de facilité leur mobilité dans les territoires français d’outre-mer.

Tous les étudiants inscrits dans le programme « French Gateway to Global Careers » pourront ainsi bénéficier d’une formation en français centrée sur un vocabulaire professionnel lié aux secteurs du tourisme et de l’agriculture. Ils recevront également un certificat d’aptitude de l’Alliance française confirmant le niveau atteint, sous réserve toutefois de réussir l’examen final.

FORPRO est un projet financé par la coopération française via l’Ambassade de France pour les pays de l’OECO basée à Sainte Lucie. Son objectif est d’améliorer la coopération et les échanges entre les institutions d’enseignement supérieur professionnel françaises et sainte-luciennes.

ouragan caribbean

L’action de Unite Caribbean pour lutter contre le changement climatique à l’occasion de la CoP26

Le changement climatique est le plus grand défi de notre époque. Il ne connaît pas de frontières, ni de barrières administratives ou naturelles. Les populations vulnérables sont les plus touchées et les effets du changement climatique se font sentir de manière disproportionnée dans les Petits États Insulaires en Développement (PEID) qui sont parmi les plus faibles contributeurs en termes d’émissions de CO2.

A l’approche de la Cop26 à Glasgow, Unite Caribbean est mobilisée sur tous les fronts.

Un soutien dédié à Haïti pour la CoP26

Durant la période précédant la Conférence des Parties, Unite Caribbean a fourni des prestations de conseil ciblés aux délégués haïtiens. L’équipe a travaillé à la préparation et à la rédaction de la Communication sur l’Adaptation de Haïti, un des documents clés requis dans le cadre de l’Accord de Paris. Le Dr Kénel Delusca, directeur de Unite Caribbean pour l’Environnement et le changement climatique, est également intervenu pour une mission de renforcement de capacités des délégués haïtiens et il soutiendra les négociateurs à la CoP26 à Glasgow.

Au cours des mois précédents, l’équipe a également travaillé avec le PNUD pour développer un plan de formation pour le personnel du Ministère de l’Environnement et des agences responsables dans le domaine de l’adaptation au climat. À plus long terme, Unite Caribbean est chargée de soutenir le renforcement des capacités institutionnelles en Haïti afin d’améliorer la capacité du pays à accéder aux financements du Fonds vert pour le climat.

Sensibilisation avec les organisations de la société civile

Unite Caribbean travaille avec les organisations de la société civile au niveau régional pour renforcer la résilience climatique. Grâce à son projet PAIRCC et maintenant Karayib Klima, l’équipe a soutenu la création de réseaux de la société civile et la mise en œuvre de projets de résilience climatique. Treize projets sont actuellement en cours en Dominique, à Grenade, en Guadeloupe, en Haïti, en Martinique, à Sainte-Lucie et à Saint-Martin. Ils portent sur les ressources en eau, la sécurité alimentaire, la résilience du secteur privé ou la sensibilisation et l’éducation au changement climatique.

Pendant la CoP26, Unite Caribbean a prévu une réunion virtuelle pour discuter de ces enjeux. Un webinaire d’une journée entière réunira les OSC des Caraïbes pour échanger sur les impacts du changement climatique dans la région, et pour réfléchir à des recommandations d’adaptation. La réunion virtuelle aura lieu le 4 novembre et sera suivie de deux ateliers en face à face le 5 novembre, qui se dérouleront simultanément en Martinique et en Haïti.

Notre engagement pour Net Zero

En tant que cabinet de conseil, Unite Caribbean est conscient de sa propre empreinte carbone. L’équipe s’est engagée à réduire ses émissions pour atteindre Net Zéro dans les prochaines années. Un calculateur d’émissions de CO2 est en cours de développement pour suivre les progrès réalisés et évaluer la compensation carbone.

Rencontrez-nous à la CoP !

Si vous souhaitez nous rencontrer lors de la CoP26, veuillez nous envoyer un courriel.

Saint Martin Marigot atelier comm

Formation en communication pour deux associations de Saint Martin

Dans le cadre du projet de renforcement des associations de Saint Martin soutenu par la Fondation de France, Unite Caribbean a organisé une formation en Communication pour deux associations de Saint Martin.

Réunissant une vingtaine de participants, l’atelier visait à former les participants aux techniques d’écoute et de communication, en interne et avec leurs usagers. 

 

atelier communication saint martin

Les deux associations font partie du dispositif de soutien personnalisé mis en place dans le cadre du projet.

D’autres formations de ce type ont pu avoir lieu au cours des derniers mois, sur des sujets de renforcements ciblés variés, pouvant toucher à  communication avec les femmes vulnérables, aux bonnes pratiques de gestion financière ou encore à des problématiques de gouvernance.

Visitez la fiche projet pour en savoir plus.

Montage-4 small

Unite Caribbean : 4 ans au service de la coopération régionale

Il est plus que jamais temps pour la Caraïbe d’adresser les grands enjeux du 21ème siècle collectivement : depuis déjà quatre ans, Unite Caribbean accompagne les acteurs caribéens dans leurs capacités de développement social, économique, environnemental, et leur accès aux financements, dans une perspective de coopération régionale.

RePlast OECS creating a plastic waste recycling value chain

Projet Pilote RePLAST-OECO : La phase 1 s’achève sur un bilan positif

Castries, le 1er septembre ,2021. La phase 1 du projet pilote RePLAST OECO s’est achevé le 31 août, ses objectifs clés atteints. Le projet, débuté en mai 2019 sur une initiative de l’agence de conseil Unite Caribbean, devait servir de pilote pour la mise en œuvre de long terme d’une filière de collecte et de traitement des déchets plastiques dans la Caraïbe, avec Sainte Lucie comme pays test.

Pendant deux ans, la phase pilote a consisté à mener des recherches, développer le concept et le tester. Un système de collecte communautaire et fonctionnant sur la base de points de fidélité a été organisé et mis en place avec des partenaires publics, privés et les communautés locales, notamment les conseils municipaux de Gros-Islet et de Vieux-Fort, la Laborie Development Foundation et le CYEN. Au 31 août RePLAST-OECO pouvait compter sur la participation de 254 bénévoles formés et répartis sur les 4 points de collecte, ainsi que sur des partenariats solides avec les hôtels Bay Gardens Resorts, Harbour Club, Coconut Bay and Hotel Chocolat. 

Dans les 21 jours suivant le début des opérations de collecte, environ 30,000 kg de bouteilles en plastique ont été récupérés pour être traités et recylcés, au lieu d’encombrer la décharge de Deglos. L’équivalent de 41,000 points ont été réclamés en valeur monétaire par les 1,700 personnes enregistrées sur la plateforme numérique, créant ainsi des opportunités économiques pour les saint luciens.

L’expédition de deux envois expérimentaux à l’usine de recyclage partenaire au Honduras en mai et juin 2020 a permis de tester la filière de bout en bout. Le volume de plastique collecté lors de la phase pilote est en ce moment même conditionné en vue de son export dans les semaines à venir par les 2 partenaires saint luciens identifiés, équipés et formés par le projet pour mener à bien des envois commerciaux de plastique recyclable.

L’initiative est maintenant entrée dans une période d’évaluation et de formulation de recommandations pour guider une éventuelle mise à l’échelle sur le territoire de Sainte Lucie et une duplication dans les pays de l’OECO. Cela pourrait ainsi conduire à la création d’un programme de recyclage durable à Sainte Lucie et dans l’OECO.

Unite Caribbean attribue le succès de la phase pilote à l’engagement de la coalition d’acteurs publics et privés, des partenaires communautaires, des bénévoles et l’implication du grand public. « Devoir gérer les conséquences d’une pandémie mondiale est le type d’imprévus auquel aucun projet n’a envie de faire face. Cependant, REPLAST OECO a réussi à maintenir son calendrier de mise en œuvre, à quelques semaines de retard près, dues au respect des protocoles sanitaires mis en place par les autorités » selon Shanta King, directrice du projet. « Ce succès », continue-t-elle, « a été reconnu et salué par les représentants de la coalition de financeurs lors de la dernière réunion de pilotage du projet ».

“Malgré les difficultés économiques, les entreprises de Sainte Lucie qui sont favorables au recyclage ont accepté de soutenir le programme de fidélisation. Et malgré la dure réalité de la vie pendant la pandémie du COVID19, les partenaires communautaires et les bénévoles sont devenus l’interface visible du projet avec le grand public, un élément qui a été aussi efficace que notre campagne de sensibilisation et d’éducation afin de motiver les saint luciens à réutiliser et recycler le plastique » déclare Thomas Chollet, PDG de Unite Caribbean.

Le projet pilote RePLAST OECO a été financé principalement par le gouvernement français par le biais de l’ambassade basée à Sainte Lucie. Des financements complémentaires ont été procurés par GIZ, le Caribbean Catastrophe Risk Insurance Facility (CCRIF SPC), Massy Stores, Heineken Saint Lucia et Coca-Cola Company.

Entre septembre et décembre, le système va être évalué et ajusté pour développer la phase 2. L’ouverture des points de collecte sera sans doute réduite à une fois toutes les 2 semaines.

La recherche de nouvelles sources de financement est en cours pour soutenir la continuation de la phase 2 du projet, et notamment son extension à toute l’île en 2022.